Annecy-le-Vieux

Fermer Introduction

Fermer 1 : La terre et les hommes

Fermer 2 : De la préhistoire à la naissance d'Annecy-le-Vieux

Fermer 3 : La paroisse et ses édifices religieux

Fermer 4 : Un moyen-âge obscur et difficile

Fermer 5 : 17ème et 18ème siècle : une image qui se précise et se durcit

Fermer 6 : La Révolution et l'Empire (1792-1815)

Fermer 7 : La Restauration Sarde (1815-1860)

Fermer 8 : De l'Annexion à l'urbanistion

Fermer Annexe 1 : La vigne et le vin

Fermer Annexe 2 : La famille de Menthon de la Balme au château de la Cour

Fermer Autres annexes

7 : La Restauration Sarde (1815-1860) - 7.4 : La vie de la commune au fil des jours
L’administration de la commune est étroitement contrôlée par l’Intendant avec un souci d’ordre moral. Les conseillers prêtent serment de fidélité sur les Evangiles et attestent n’appartenir à aucune société secrète. Le conseil est renforcé (doublé ou triplé) par les « plus forts imposés » de la commune, lorsque les questions importantes sont à l’ordre du jour.
L’autorisation de l’Intendant est requise, même pour des affaires mineures comme le ramassage dans la forêt des liens pour la récolte. Le 14 août 1839, l’Intendant Jean-François Lincisa vient assister à une importante délibération sur le nouveau tracé de la route de Thônes[1] ; l’importance des travaux (mouvements de terre, empierrement et gravelage) apparaît à travers deux chiffres : 775 journées de voiture et 2563 journées de manœuvre.
Cette affaire de la route de Thônes et celle de la reconstruction de l’Eglise Saint-Laurent alimenteront les deux gros dossiers de la période. Et dans les deux cas, c’est la solution de l’administration qui l’emportera sur celles proposées par la commune.
La « valse » des maires, commencée sous la Révolution et l’Empire, se poursuit avec celle des syndics : sept de 1816 à 1860. Le plus stable sera le baron Alexis de Livet, en place de 1820 à 1832.
 
Le népotisme règne parfois au sein du Conseil : en 1837, sur les sept membres du Conseil, qui sont nommés par l’Intendant, quatre sont proches parents du syndic Jean-François Crozet. Parfois aussi, le ton monte : en 1850, Louis Ruphy, syndic, architecte de sa profession, est mis en minorité au sujet de reconstruction de l’Eglise ; il refuse de signer le procès-verbal de la séance du Conseil et démissionne. Le dernier syndic, Bernard Duparc, nommé en 1858, sera le premier maire français après l’annexion.
Le service postal s’organise : le « pédon » (facteur), d’abord chargé de porter le courrier officiel, pourra prendre le courrier des habitants qui le demanderont. Il va deux fois par semaine au bureau de poste d’Annecy. La commune juge inutile, vu la proximité de la ville, d’installer une boite aux lettres au chef-lieu.

7 : La Restauration Sarde (1815-1860)-->


Imprimer la page Imprimer la page


Recherche



Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
les plus consultés sur l'histoire d'Annecy-le-Vieux ...
les plus consultés sur l'histoire d'Annecy-le-Vieux ...
4.5 : Le Cardinal de Brogny entre la légende etse 1.6 : Le blason et les « Ancileviens » 1.6 : Le blason et les « Ancileviens » 5.2 : Cultivateurs et propriétaires 5.2 : Cultivateurs et propriétaires 3.6 : La chapelle de Frontenex 5.4 : Une supplique au roi en 1740 5.1 : Points de repères chronologiques 3.2 : La vieille église et son clocher 2 : Les cabarets au 19ème siècle 6.5 : Le poids des guerres 1.5 : Histoires et contes - La légende de la Mavéria 3.3 : L’église Saint-Laurent et ses chapelles 3.6 : La chapelle de Frontenex Avant-propos 3 : Inventaire du château de la Cour (20 mars 1722) 1.2 : Incidence sur les activités humaines 2.2 : Allobroges et Gallo-romains 8.11 : Urbanisation et toponymie 6.4 : La vente des biens nationaux 3.3 : L’église Saint-Laurent et ses chapelles 2.3 : Emergence et limites d’Annecy-le-Vieux 3.3 : L’église Saint-Laurent et ses chapelles 2.1 : Sites lacustres préhistoriques 1.5 : Histoires et contes - La légende de la Mavéria 2.2 : Allobroges et Gallo-romains 2.2 : Allobroges et Gallo-romains 2.2 : Allobroges et Gallo-romains 1.1 : Formation et caractéristiques du sol 1.4 : Annecy-le-Vieux et le lac 1.4 : Annecy-le-Vieux et le lac Avant-propos 1.1 : Formation et caractéristiques du sol 3.1 : Fondation et rattachement de la paroisse 3.1 : Fondation et rattachement de la paroisse 2.2 : Allobroges et Gallo-romains Une gageure ? 8.8 : Le tramway Annecy-Thônes (1898-1930) 4.2 : Anciens noms de familles et de lieux 8.6 : La fonderie Paccard ou « l’art de la cloche » 1 : Les « Gaviules » d’Annecy-le-Vieux 6.3 : Questions religieuses : de la persécution au Concordat 7.8 : La lutte contre le feu 7.7 : Les débuts de l’instruction civique 6.8 : L’affaire d’Annecy-le-Vieux (1814-1815) 7.4 : La vie de la commune au fil des jours 8.5 : Agriculture 7.5 : Un point chaud : le Mont Rampon 7.3 : Activités socioprofessionnelles 5.6 : L’administration de la paroisse en 1769 8.4 : L’enseignement 4.6 : L'épineuse question des dîmes 4.7 : Seigneuries et maisons-fortes 8.7 : Des « artifices » du Fier à la minoterie Cléchet 4.1 : Points de repères chronologiques 8.10 : Les guerres du XXème siècle 8.3 : La population, son cadre de vie et sa structure 7.9 : Us et coutumes d’Annecy-le-Vieux 2 : Du 15ème au début 18ème siècle 5.3 : Le cadastre de 1730 4 : Dix-huitième et dix-neuvième siècles Glossaire des termes disparus 4.5 : Le Cardinal de Brogny entre la légende et l’histoire 7.6 : Querelles autour du clocher 8.9 : Personnages célèbres d’Annecy-le-Vieux et d’ailleurs 8.2 : La vie communale 7.1 : La commune en marge de l’histoire 6.7 : La situation économique et sociale 7.2 : Démographie 3.5 : La Chapelle de Provins 1 : " La Cour " 3.4 : La chapelle de Brogny (ou de Bellegarde) Table des illustrations 4.4 : La grande peur du Moyen-âge 7.10 : Ecrivains français dans la commune 6.2 : L’état d’esprit dans la commune 5.5 : Annecy-le-Vieux en 1756 5.7 : De la seigneurie aux affranchissements 1792 6.1 : Les échos des troubles de 1793 (vallée de Thônes, Annecy) 6.6 : La population de la commune au début du 19ème siècle 8.1 : Annecy-le-Vieux dans le « moule français » Bibliographie 2.1 : Sites lacustres préhistoriques 1.4 : Annecy-le-Vieux et le lac Plan du site Histoire d'Annecy-le-Vieux.pdf 3.1 : Fondation et rattachement de la paroisse Annecy-le-Vieux : le clocher 1.5 : Histoires et contes - La légende de la Mavéria 3.1 : Fondation et rattachement de la paroisse 2.1 : Sites lacustres préhistoriques 1.1 : Formation et caractéristiques du sol 3.2 : La vieille église et son clocher Plan du site 1.2 : Incidence sur les activités humaines Une gageure ? 1.1 : Formation et caractéristiques du sol 1.4 : Annecy-le-Vieux et le lac 4.3 : Au temps des comptes de la châtellerie Une gageure ? Une gageure ? 1.5 : Histoires et contes - La légende de la Mavéria 1.2 : Incidence sur les activités humaines 3.5 : La Chapelle de Provins 1.4 : Annecy-le-Vieux et le lac Une gageure ? Glossaire des termes disparus 7.1 : La commune en marge de l’histoire 3.6 : La chapelle de Frontenex 2.1 : Sites lacustres préhistoriques 1.6 : Le blason et les « Ancileviens » 3.5 : La Chapelle de Provins

^ Haut ^